Les clichés en débat

Pendant les trois mois d’ateliers, les apprentis journalistes ont débattu sur la question
des clichés et de l’égalité entre les garçons et les filles, à partir de leur quotidien.
Ils ne manquent pas d’idée pour faire avancer les choses !

C’est quoi les clichés sur les garçons et les filles ?

– Il y a des clichés qui disent que les garçons n’ont pas le droit de s’habiller en rose, alors que c’est pas vrai, tout le monde a le droit.
– Il y a des garçons qui portent du rose, parce que c’est leur mère qui les oblige, ou alors peut-être que leurs autres affaires elles sont au sale.
– Moi j’en porte mais c’est pas parce que je suis une fille, et puis toi ça te ferait pas de mal de porter du rose parce que tu es vraiment trop sombre dans tes couleurs.

– Un autre cliché par exemple c’est celui comme quoi les filles jouent à la poupée. Ça c’est vraiment ridicule, moi quand j’étais petite j’ai jamais joué à la poupée. C’est pas parce que je suis une fille que je joue à la poupée.

– On dit que les garçons savent pas faire le ménage, mais c’est pas vrai, chez moi ma mère repasse et mon père fait le ménage.

– Quand un garçon pleure à l’école on se moque de lui. C’est un cliché. Pourquoi une fille elle pourrait pleurer et pas un garçon ? c’est des êtres humains.

– Il y a un autre cliché qui dit que les garçons n’ont pas le droit de faire de la danse, mais c’est injuste parce qu’il y en a qui font de la danse comme il y en a d’autres qui font du foot.

– Comme cliché sur les garçons on dit aussi qu’ils travaillent pas bien, alors que c’est pas vrai, moi je travaille bien j’ai des bonnes notes.

– Il y a un cliché qui dit que les garçons savent mieux retenir les choses, et avoir le permis de conduire par exemple. Je comprends pas pourquoi ils disent ça.
– Les garçons et les filles ont tous une bonne mémoire. C’est un cliché de dire que les garçons ont une mémoire plus développée que celle des filles.

– Ce qui est sûr c’est qu’il y a plus de clichés négatifs sur les filles que sur les garçons.

– Les garçons disent que c’est eux les plus forts, que les filles font pas beaucoup de sport. En fait elles pratiquent le sport mais c’est pas très connu, c’est pour ça que les garçons pensent qu’ils sont meilleurs.

– À la récré, nous les garçons on joue à touche-touche, et les filles elles discutent.

– Ils disent qu’on sait pas courir, qu’on est comme des escargots. Ils se moquent tout le temps des filles alors on n’ose plus aller leur demander de jouer avec eux.

– Ce n’est pas normal que les garçons se moquent des filles parce qu’elles ne savent pas courir ou parce qu’elles ne savent pas faire des choses que les garçons savent faire.

– Il y a des clichés sur les filles qui disent qu’elles aiment pas jouer au foot alors que c’est pas vrai, des fois à la télé il y a des matchs de foot de filles.

 

Les clichés sur le foot

– On dit que le foot c’est que pour les garçons parce qu’on voit pas trop de clubs de filles, et dans la cour on n’a pas le droit de jouer au foot pendant les récrés. Mais moi je suis une fille et je joue au foot, donc je trouve que c’est vraiment un cliché de dire que seuls les garçons peuvent jouer au foot.

– Des fois quand des garçons veulent jouer au foot avec des filles il y’en a qui disent non.

– Quand il y a des filles dans leur équipe, les garçons au lieu de passer la balle aux filles, ils disent qu’elles savent pas jouer, pas marquer, pas dribbler, alors que c’est pas vrai. D’ailleurs il y’a des footballeuses professionnelles comme Wendy Renard par exemple.

– Les garçons sont souvent dans l’esprit de compétition alors ils se passent la balle entre eux.

– Il y a toujours un problème, une personne qui veut et les autres qui veulent pas.

 

Comment faire pour qu’il n’y ait plus de clichés ?

– Il faut pas répondre à ceux qui réagissent avec des clichés, ils sont pas ouverts d’esprit.

– On va nous mettre des micros dans notre peau, et quand on va dire un cliché on va se recevoir une amende de 50€, et si on paye pas ils enlèvent la maison..

– Pour qu’il y ait moins de clichés on pourrait faire plus de jeux garçons/filles.

– Il faudrait qu’une personne politique en parle aux infos pour que les parents de maintenant apprennent ça à leurs enfants.

– Il faudrait faire une vidéo qui montre les clichés, parce que les parents ils ne savent pas ce qu’on se dit à l’école, ils ne connaissent pas les clichés des garçons et les clichés des filles. Comme ça on pourrait en discuter à la maison, et comprendre qu’il ne faut pas se moquer d’un garçon qui porte du rose par exemple. Et on pourrait s’excuser auprès de lui.

– C’est à nous de faire attention. Quand on était en maternelle les filles et les garçons se donnaient la main, et plus maintenant, alors qu’on peut rester filles et garçons ensemble tout le temps. Comme ça ça éviterait de faire des clichés

– Moi j’aime pas donner la main à une fille parce que c’est gênant. Après il y a des collègues qui vont dire que tu es amoureux d’elle et tout.

– On peut se donner la main sans être amoureux

– Je pense qu’il faut en parler à quelqu’un qui pourra le dire à d’autres personnes, et aussi que les parents disent aux enfants d’arrêter quand ils disent des clichés.

– Il faudrait le publier un peu partout dans la France, dans l’univers. Mais il faut pas juste dire, il faut aussi des actes.
Par exemple si un garçon il aime le rap, si dans la musique il entend ça, ben ça va le faire rentrer dans sa tête et le faire changer.

– Si on fait écouter notre chanson à plein de gens après ils vont se rendre compte qu’en vérité les clichés il faut les casser !

– Dans ma famille déjà il ya une de mes soeurs qui pratique le rap en ce moment. Elle s’en fiche du fait qu’on dise que ce soit pour les garçons parce qu’elle fait ce qu’elle aime.

Les garçons se moquent pas d’elle. Au contraire, ils demandent qu’elle fasse des chansons pour eux.

 

Ça vient d’où les clichés comme ça ?

– Je sais pas d’où ça vient. Moi quand j’étais petit on m’a offert un jeu plutôt pour les filles que j’aimais pas et maintenant je l’adore.

– Avant les gens disaient que les femmes devaient rester à la maison, faire le ménage. Alors que maintenant les femmes elles travaillent, elle font des métiers même parfois plus durs que les garçons. Elles font pas que la cuisine, elles peuvent sortir quand elles veulent.
C’est pas parce que avant c’était comme ça qu’on doit faire comme nos ancêtres.

– À la maternelle on jouait avec les garçons, il n’y avait pas de problème. C’est que arrivés à l’école qu’on dit que les filles peuvent pas jouer avec les garçons au foot, parce qu’elles savent pas dribbler.
Quand on grandit on découvre les clichés, par les parents et les autres enfants

 

Un dernier mot ?

– On a le droit d’aimer ce qu’on veut. On reste libre

– C’est chacun sa vie, les filles peuvent jouer au foot, les garçons à la poupée, ceux qui disent le contraire ils ont rien compris.

– Si tu fais un cliché à quelqu’un, en vérité ça veut dire que tu le clashes.

– Dans le futur je voudrais que toutes les filles puissent faire ce que font les garçons et que tous les garçons puissent faire ce que font les filles.

barely legal ass fingering in front of mirror webcams teenies cum compilation